mode de culture et TERROIR

 

Notre mode culture artisanal est basée sur les principes de l'agriculture biologique, sans emploi d'engrais chimiques ni de pesticides, les arbres n'étant en outre jamais ni souffrés ni gazés.

 

De nombreux facteurs naturels s'associent les uns aux autres pour créer un terroir spécialement adapté à la culture d'amandes d'exception :

 

1. L'orientation spécifiquement étudiée Sud-Est des amandiers, conjuguée au climat de type provençal, à la pente du terrain, à une altitude idéale (545m) et à la grande colline située plein Ouest, offre un terroir rare, puisqu'il jouit à la fois d'un très bel ensoleillement tout en étant protégé du mistral (Ouest).

Les amandes ne subissent donc pas les rafales, elles sont alors simplement bercées par une brise.

 

amandiers en fleurs

Note à propos de la photo : remarquez, sur la gauche, la présence de deux petits amandiers sauvages, sur la colline. Voilà un des signes de l'aptitude de ce terroir pour la culture spécifique d'amandiers.

 

2. En été, la présence de collines vallonées diposées à l'opposé les unes des autres, crée une petite vallée suffisament fermée pour obtenir de légers flux d'air constants qui évitent les trop grosses chaleurs et qui permettent ainsi que les amandes "respirent"... sur un fond d'air aux parfums embaumants de lavande, thym et romarin de la garrigue présente naturellement sur la propriété.

 

amandes-amandiers-fleurs

 

3. Autre point important : l'irrigation s'effectue uniquement par l'eau de pluie. Comme les amandiers sont proches de la limite de précipitations requises pour leur culture, c'est à dire, qu'ils doivent s'efforcer pour trouver de l'humidité dans le sol,  il en résulte une amande au goût plus dense et plein.

 

4. Les variétés anciennes cultivées, spécifiques à ce terroir, (Commune, Longuette et Marcona) présentent le grand inconvéniant d'être très sensibles au gel du printemps mais en contrepartie, elles offrent une qualité gustative incomparable.

 

amandes-en-coque

 

L'utilisation de ces variétés anciennes, conjuguée à la semi-aridité du sol, impose des récoltes réduites, des amandes souvent de plus petite taille mais qui se révèlent être ainsi un véritable concentré de saveurs et d'arômes d'antan.

 

C'est ce caractère bien spécifique à ce terroir, associé à notre expertise de spécialistes de l'amande et à nos valeurs((pour en savoir plus cliquez ici) qui nous permet de vous proposer une amande haut de gamme, avec un goût en bouche subtil, authentique, puissant et à la fois harmonieux.

 

amandes-bio-amandes au miel-miel-parfum-amandes-toastées-amandes-nature-romarin-thym-lavande

 

Il s'agit d'une petite production familialevolontairement restreinte, pour vous garantir une amande... d'exception dont 1 kilo aura demandé plusieurs heures de travail !

forêt-classée-réserve-naturelle-Saragosse-amandes

 

Culture sur terroir sauvage à fort caractère, situé au coeur de 12.000 hectares de forêt classée réserve naturelle pour les rapaces. 

 

 

Tout près du terrain où naissent nos belles amandes, dans le petit village de Castejon de Valdejasa, le Prix Nobel de Médecine de 1906 et chercheur à la renommé internationale, Santiago Ramón y Cajal, exerça en tant que médecin.

 

Il remarqua vite que la population du village se portait très bien et constata une durée de vie au dessus de la moyenne.

 

Son fils, lui aussi chercheur, fut atteint d’un typhus, et tenta de se guérir en faisant plusieurs séjours un peu partout en Espagne, sans résultats.

 

Alors que son état de santé était devenu critique, son père lui conseilla vivement d’effectuer un long séjour à Castejón de Valdejasa, suite à quoi il fut définitivement guéri.

 

L’air particulièrement pur aux parfums de pins, thym, romarin et lavande y étaient-ils pour quelque chose ?

 

En tout cas, voilà pour la petite histoire de ce charmant et attachant village!

 

 

Voici une petite vidéo bien sympa et joyeuse

sur les coutûmes et l'environnement naturel du village:

Château-fort de Sora

 

À ses pieds passait la chaussé romaine qui reliait Saragosse à Pampelune.

Pin de Sora, aussi très connu sous l'appelation "Borao". Environ 300m2 de port. 

 

Classé "Monument Naturel"